Le mode d’emploi ultime de la cafetière à piston

La cafetière à piston, aussi appelée French Press ou Bodum (le nom d’une entreprise qui la fabrique), est très pratique, facile d’utilisation et permet d’infuser un café au goût pur, doux et riche.

Historique de la cafetière à piston

Les origines du French press (ou coffee press, ou cafetière) sont plutôt floues. Ce qui est certain, c’est que la version moderne et commercialisée du système est attribuable au Milanais Attilio Callimani, qui a déposé son brevet en 1929. Avant ce jalon, il y eut plusieurs versions du French press. Par contre, les histoires qui reviennent le plus souvent parlent de Français ou de Parisiens qui, au milieu du 19e siècle, auraient tenté de trouver une solution aux résidus dans leur tasse de café. L’une des plus anciennes preuves écrites de l’invention de la cafetière à piston remonte à 1852.

Ceci dit, dans son modèle moderne, la cafetière à piston compte de nombreux avantages : elle est simplissime d’utilisation, se nettoie bien, peut produire une bonne quantité de café et – le plus important – offre une boisson au goût savoureux.

Elle est donc ultra pratique non seulement pour les amateurs de café qui n’ont pas beaucoup de temps le matin et veulent une bonne dose de caféine dans leur boisson, mais aussi pour les campeurs qui désirent préparer un café digne de ce nom au beau milieu de nulle part.

Profil de goût

D’abord, étant donné que le French press n’offre aucune restriction entre l’eau et le café, c’est-à-dire que ces deux éléments sont toujours en contact, vous obtiendrez un profil de goût très franc, riche et doux à la fois. Cela signifie que toutes les qualités, mais aussi tous les défauts du café apparaîtront très facilement dans votre tasse. Vous devez donc être plutôt prudents dans votre choix de mélange de café.

Ensuite, les variantes de goût sont presque infinies, car vous avez le contrôle sur presque toutes les variables qui peuvent influencer les saveurs de votre café : la mouture, le choix des grains, le temps d’infusion, la température de l’eau… Faites des tests, et découvrez ce que vous préférez! Le seul petit bémol à garder en tête, c’est que plus vous laissez le café infuser longtemps, plus il sera amer.

Comment utiliser la cafetière à piston?

Vous pouvez toujours infuser votre café de façon très simple dans votre French press : mettre le café et l’eau, laisser infuser, presser. Par contre, vous pouvez également choisir la version plus élaborée, qui vous permettra de tirer le meilleur de votre cafetière.

  1. Déposer 2 à 3 cuillères à table de café moulu filtre (gros) dans le fond de la cafetière. Vous pouvez mettre plus ou moins de café, selon l’intensité que vous désirez.

2. Verser un peu d’eau chaude (95°C) jusqu’à environ la moitié de la cafetière en formant des cercles. Attendre environ 40 secondes. Cette étape, qui vise à libérer les gaz du café, s’appelle le bloom.

Cafetière à piston - Étape 1
Cafetière à piston - Étape 2

3. Verser à nouveau de l’eau jusqu’au dessus de la bague de métal ou jusqu’au ¾ de la cafetière.

4. Brasser à l’aide d’une cuillère jusqu’à l’uniformisation de la mousse à la surface du café. Déposer le couvercle sur la cafetière et laisser infuser pendant 6 minutes. Encore une fois, vous pourriez décider d’ajuster le temps d’infusion selon l’intensité désirée.

Cafetière à piston - Étape 3
Cafetière piston - Étape 4

5. Pressez le piston, lentement, jusqu’au fond.

6. Versez et dégustez!

Cafetière à piston - Étape 5
Cafetière à piston - Le mode d'emploi

Sachez que vous pouvez facilement trouver sur le web les bons ratios de poids de café et d’eau à utiliser si vous souhaitez fonctionner avec une balance, pour une précision extrême. Vous pouvez donc facilement déposer votre cafetière à piston sur une balance et faire toutes les étapes en tenant compte du poids au lieu des quantités volumiques des ingrédients.

Vous pourriez aussi décider d’utiliser votre French press pour faire du café infusé à froid! Suivez les instructions comme pour infuser un café chaud, mais remplacez l’eau chaude par de l’eau froide, laissez tremper pendant 12 heures, pressez, et le tour est joué.

Source utilisée dans la rédaction de cet article:
Daniel Engber, « Who Made That French Press? », New York Times Magazine, Mars 2014, article en ligne : https://www.nytimes.com/2014/06/01/magazine/who-made-that-french-press.html

Pour tout savoir sur le café, abonne-toi à l'infolettre

1 Commentaire
  • Maurine
    Publié à 10:38h, 22 août Répondre

    Thanks, it’s quite informative

Partager un commentaire

X