Présentation du moulin à café à meules coniques Baratza Encore

Nous étions à la recherche d’un petit moulin d’entrée de gamme de bonne qualité pour les méthodes d’infusion manuelles et notre choix s’est arrêté sur le Baratza Encore. De tous les moulins de moins de 200 $ sur le marché, il est clairement ressorti comme le gagnant en termes de qualité de mouture et de durabilité. Voyez plus bas les différentes raisons qui ont motivé ce choix.

Qualité de la mouture

La mouture moyenne à grosse produite par les meules coniques en acier Etzinger de 40 mm est excellente. La distribution de particules est superbe, que ce soit pour une mouture moyenne pour un Hario V60 ou une mouture grossière pour une en cafetière à piston.

Nous avons testé le moulin avec une mouture moyenne dans un Hario V60 avec des grains du Kenya en torréfaction brune. Nous avons moulu 21 g de café en environ 20 secondes, avec la mouture à l’échelle 18, puis avons fait notre procédure habituelle d’infusion Hario V60. Nous avons trouvé le résultat final très balancé, rond et floral, avec des effluves de caramel rappelant un Tootsie Roll.  Un vrai plaisir à déguster!

Puis, nous avons testé une mouture grossière dans une cafetière à piston. Nous avons moulu 75 g des mêmes grains en environ 60 secondes, à l’échelle 30, puis avons fait notre procédure habituelle pour la cafetière à piston. Un résultat très différent cette fois, tout de même très intéressant, avec des saveurs de sucre de canne brut, un peu plus d’acidité, de corps et d’amertume, et des arômes de figues fraîches. Aussi très plaisant à boire.

Nous avons été vraiment impressionnés par la qualité de la mouture moyenne et grossière produite par le moulin Baratza Encore. Nous avons aussi testé pour l’espresso mais, malheureusement, l’ajustement n’est pas assez précis pour l’espresso et nous n’avons pas réussi à obtenir un résultat satisfaisant. Le Baratza Sette 270 serait une meilleure option.

Facilité d’utilisation

Il n’y a pas plus simple à utiliser que le Baratza Encore. Nous ajustons la mouture en faisant tourner le réceptacle à café en grain sur lui-même. Plus le chiffre est grand, plus la mouture est grosse, et inversement. Il faut aussi que le moulin soit en marche lorsqu’on fait l’ajustement. Sinon, l’ajustement sera plus difficile à cause des grains pris à l’intérieur du mécanisme. Après avoir ajusté le moulin, il faut moudre un peu de café afin de s’assurer que la mouture choisie soit stable et qu’elle ne contienne pas de grains moulus à la grosseur précédente.

Ensuite, pour moudre le café, il faut appuyer sur le bouton rapide à l’avant du moulin, ou utiliser le commutateur sur le côté. Le réceptacle à café moulu peut contenir environ 150 g de café, mais il est préférable de moudre uniquement la quantité de café qu’on a besoin pour optimiser la fraicheur.

Qualité de la construction

Le Baratza Encore est un moulin d’entrée de gamme et son châssis est construit entièrement en plastique. Même s’il est très bien assemblé, le châssis laisse tout de même passer le bruit produit par le moulin en marche. On ne peut dire que le Encore est un moulin silencieux, mais il produit un son relativement sourd qui n’est pas trop dérangeant.

Certaines pièces critiques comme l’anneau d’ajustement sont fait en plastique renforcé de fibre de verre, ce qui améliore la durabilité du mécanisme. L’anneau d’ajustement est aussi protégé par un joint de silicone, ce qui garde le mécanisme d’ajustement plus propre.

Dans l’éventualité où quelque chose brise sur le moulin, il est simple de se procurer les pièces de rechange, ce qui n’est pas toujours le cas pour les autres marques de moulin. Pour les bidouilleurs en herbe, les moulins Baratza sont conçus afin d’être facilement réparables. Une valeur d’entreprise rare en cette ère moderne du consommer-jeter !

Comment entretenir le Baratza Encore

Il est relativement simple d’entretenir le Baratza Encore. Environ une fois par mois, il n’y a qu’à nettoyer les lames du moulin. Bien qu’il soit plus facile d’utiliser des tablettes nettoyantes (de type Grindz), il est préférable de démonter les lames et de les nettoyer avec une brosse.

Débutez par débrancher le moulin et retirer le café en grain du réceptacle. Afin d’accéder aux lames, tournez le réceptacle à café en grain dans le sens contraire des aiguilles d’une montre jusqu’à ce qu’il bloque, puis tirez vers le haut afin de retirer le réceptacle. Retirez le joint de silicone, puis tirez la lame extérieure vers le haut (sans tourner) pour la détacher. Nettoyez celle-ci à l’aide d’une brosse, puis nettoyez la lame centrale (sans la retirer) à l’aide de la même brosse. Vous pouvez ensuite utiliser de l’air comprimé ou un pinceau pour enlever les résidus de café à l’intérieur de la chambre (n’utilisez jamais d’eau pour nettoyer les lames). Puis, réinstallez de la manière inverse, en vous assurant de bien aligner la marque rouge avec l’encoche sur l’anneau d’ajustement. Il est important de bien asseoir la lame extérieure sur l’anneau d’ajustement. Réinstallez ensuite le réceptacle à café en grains, ajoutez du café et testez le fonctionnement. Voila! Le moulin est maintenant tout propre.

Verdict

Le Baratza Encore est un superbe achat pour quelqu’un qui débute dans le monde du café et qui veut découvrir toutes les méthodes d’infusion manuelles disponibles sur le marché. Que vous soyez plutôt du type Aeropress, Hario V60, Chemex, cafetière à piston, ou toute autre méthode plus ou moins ésotérique, le Baratza Encore vous impressionnera par la qualité de la mouture offerte à ce prix.

Si vous cherchez un moulin pour l’espresso, vous risquez d’être déçu par la performance de ce moulin, particulièrement si vous utilisez un porte-filtre non pressurisé. Dans ce cas, nous vous conseillons plutôt d’aller vers le Baratza Sette 270 ou le Rocket Fausto.

Baratza Encore

Le secret le mieux gardé du monde du café! Excellent pour les techniques d’infusion manuelle comme l’Aeropress, l’Hario V60 ou le Chemex, le Baratza Encore produit une mouture moyenne à grosse très uniforme grâce à ses meules coniques Etzinger en acier de 40 mm.

Pour tout savoir sur le café, abonne-toi à l'infolettre

Aucun commentaire

Partager un commentaire

X