Panier

Série Enrico en voyage – La plantation

plantation, ligne, guatemala - Série Enrico en voyage - La plantation - Découvertes

Dans une constante recherche de qualité, et dans le but de découvrir de nouvelles saveurs, il faut envoyer sur le terrain des éclaireurs qui pourront ramener à Montréal la connaissance nécessaire à l’élaboration des recettes parfaites pour la torréfaction. Pour créer des recettes parfaites, il faut voir et entendre le récit des producteurs de café. Il faut goûter, goûter et regoûter différents cafés, des plus expérimentaux aux plus traditionnels.

Le spécialiste, c’est Enrico. Co-fondateur de l’entreprise, il est également celui qui goûte et choisit les grains qui verront la couleur des murs de la torréfaction. Mais pour ce faire, il faut voyager, aller voir ce qui se fait sur le terrain de la plantation au cupping, en passant par le nettoyage. À son retour du Salvador et du Guatemala, Enrico nous debrief ; on prend des notes.

La plantation

Le voyage d’Enrico l’aura amené à considérer et respecter le travail des producteurs à un autre niveau dit-il. La quantité de travail est astronomique sur les plantations de café alors qu’ils produisent annuellement entre 10 et 20 conteneurs de café. Pour l’illustration, un conteneur contient 256 grosses poches de café et une poche pèse environ 70 kilos.

Travailler sur une plantation de café nécessite une forme physique absolument impressionnante si on considère la charge de travail des producteurs. D’abord, le café pousse en altitude – et c’est d’ailleurs souhaitable pour la qualité du grain – et les producteurs doivent conséquemment travailler en pente pour la cueillette des grains.

 

La méthodologie des plantations

Les plantations de café utilisent une méthodologie intéressante pour maximiser la récolte et les efforts. Si bien sûr l’industrialisation a atteint les plantations de café, on est loin de retrouver le même type de technologies qu’on retrouve en Amérique du Nord.

Par exemple, on va planter toutes sortes d’autres plantes sur les plantations pour s’assurer du bien-être du fruit du café. D’abord, de grands palmiers se retrouvent sur les plantations pour contrôler l’ombre, la plante de café donnant un meilleur produit avec des caractéristiques gustatives beaucoup plus intéressantes lorsqu’elle pousse dans une zone d’ombre contrôlée. D’autres plantes sur la plantation sont destinées à attirer certains types d’oiseaux qui se nourrissent d’insectes nuisibles. De cette façon, ils éloignent de façon naturelle les éventuelles nuisances qui pourraient affecter la plantation de café.

Pour tout savoir sur le café, abonne-toi à l'infolettre

Aucun commentaire

Partager un commentaire

Question ?
Question ?
Questions, doutes, problème? Nous sommes ici pour vous aider!
Connecting...
Besoin d'aide ou de conseils sur les produits? Écrivez-nous! il nous fera plaisir de vous assister.
Besoin d'aide ou de conseils sur les produits? Écrivez-nous! il nous fera plaisir de vous assister.
:
:
:
Avez-vous une question? Écrivez-nous!
:
:
Cette session de clavardage a pris fin
X