Cart

Série café : présentation du café le Watson

Le Watson est le nouveau hotspot de la Petite-Italie. Si les propriétaires résident à la frontière du Mile-End et d’Outremont, ils ont d’abord essayé d’ouvrir leur commerce près d’où ils résident mais le destin les a forcés de trouver pignon sur rue dans un autre quartier, soit la magnifique Petite-Italie.

Le concept du café le Watson

Le Watson a un concept unique, assumé, et intéressant notamment parce qu’ils ne le mettent pas de l’avant. On explique : c’est une épicerie fine et un café à la fois. Des produits fins y sont donc servis. Ce n’est écrit nulle part, mais le menu est entièrement végane. Cela dit, on ne le précise pas nulle part et plusieurs clients ne le remarquent même pas parce qu’ils apprécient simplement ce qu’on y sert. Les propriétaires voulaient, certes, offrir un espace qui est végane, mais ne voulait pas en faire le cœur du concept. L’offre est donc végane, mais nul besoin de l’afficher, car tout le monde peut y trouver son compte.

L’offre du Watson

L’offre se décline en trois piliers principaux : la nourriture, les smoothies et les cafés. L’offre alimentaire est composée de trois bols nourrissants, de succulents sandwichs et peut berner les plus carnivores d’entre nous. Les cafés évidemment sont préparés avec des laits végétaux, mais sont délicieux. On y sert également ce qu’on appelle du lait d’or, une boisson à base de curcuma et de lait végétal qu’il faut essayer au moins une fois !

Source Instagram : @lewatsoncafe

La clientèle du Watson

S’il est encore tôt pour décrire la clientèle puisqu’ils sont fraîchement ouverts, Alex, l’un des propriétaires, dit qu’il a quand même pu faire quelques observations quant à sa clientèle. D’abord, il voulait attirer tout le monde en ouvrant le Watson. Il voulait réellement créer un espace intéressant pour tous ceux qui voudraient bien un bon café, dans un beau commerce, dans un quartier chaleureux. Mais force est d’admettre qu’il attire une clientèle plus jeune, branchée, notamment grâce au décor instagrammable et au quartier dans lequel il s’insère. La Petite-Italie est tout de même un quartier qui attire les jeunes professionnels et les jeunes familles, puisque c’est dynamique, bien situés, à proximité de jolies boutiques et de chaleureux cafés. Il dit également qu’il constate être la place pour aller luncher, qu’il est beaucoup plus occupé durant le midi.

Un must sur le menu

Lors de l’entretien avec Alex, l’un des propriétaires, on lui demande ses musts café et bouffe. Il s’arrête finalement sur le coldbrew pour son café favori et sur le bol de chili végé comme plat. Il met toutefois en garde qu’il faut avoir beaucoup d’appétit pour le manger.

Le mot de la fin

On comprend donc qu’il faut absolument essayer ce nouveau café de quartier. Et on comprend également que l’offre permet à tous de l’essayer. Vivement le Watson !

Pour tout savoir sur le café, abonne-toi à l'infolettre

Aucun commentaire

Partager un commentaire

X