Panier
restaurant-well-5

Série café : entrevue avec le restaurant Well

Amélie a piqué une jasette à Peter Simard, copropriétaire du tout nouveau restaurant Well, dans Verdun. Psitt ! Toutes les photos proviennent du compte Instagram du resto, que vous devez absolument suivre !

Comment c’est arrivé, le restaurant Well ?

J’ai un ami qui est « ambassadeur » du quartier, Alexandre Forgues. Il a des projets de condos dans le coin, et il est vraiment impliqué dans le quartier. Ça fait des années qu’il pousse pour qu’on s’en vienne par ici. Ç’a adonné que je suis passé dans le coin, j’ai spotté ce local-là, j’ai parlé avec [mon amie] Paule, et elle était partante pour s’installer ici !

« Well », c’est pour la rue Wellington ?

Pour la rue Wellington, et surtout pour le buzz qu’il y a ici : on veut que les gens soient super bien, qu’on se traite bien ensemble dans le respect. Ici, il y a toujours de la bonne nourriture, tu te sens bien, bonne musique, le service est super attentionné. Il n’y a pas de problème. Et si jamais il y a de quoi, on va s’arranger pour que tu sois bien. Autant chez les clients que le staff, parce qu’on travaille tous ensemble, personne prend plus de place qu’un autre.

Aussi, on veut faire du bien dans le quartier, on veut s’impliquer dans la communauté. Par exemple on donne du pain de la veille à des jeunes pour leur déjeuner, on fait une formation à 9 jeunes du secondaire un peu tannants, on va essayer de susciter leur intérêt pour leur montrer qu’il y a moyen d’avoir du fun en travaillant. On leur montre comment faire du pain, comment tenir un maudit couteau, comment faire un pesto… Et après ça, on va travailler le pesto et on mange ce qu’on a cuisiné avec eux. Ça va être vraiment cool. Le premier est la semaine prochaine, et on va essayer de répéter si ça se passe bien – mais je suis sûr que ça va bien se passer !

Quelles sont les valeurs du Well ?

La famille c’est important pour nous, en fait, c’est une des raisons pour lesquelles on s’est installé ici, parce que je voulais me rapprocher de ma famille. Elle ne venait jamais me voir à mon ancien restaurant, et là je suis à trois minutes de voiture, alors ils n’ont pas le choix de me voir souvent ! Et les familles sont vraiment les bienvenues ici, il y a souvent des poussettes et des mamans.

restaurant-well-1
restaurant-well-4
restaurant-well-2

Un must sur le menu ?

Ouf… Tout est maison. On fait notre pain – c’est le gros hit. Sinon, on fait tout from scratch, on se fait suer à travailler beaucoup passé les heures, on fait des 12, 13, 14 heures par jour à cause de ça. Sauf qu’on a une facture qui est unique, tu ne peux pratiquement pas recréer ce menu-là ailleurs, tout est fait ici.

Ça fait trois mois que vous êtes ouverts, et vous avez déjà un grand succès !

C’est incroyable. Les premières journées, on a manqué de bouffe. On s’est vraiment fait prendre de court. Ç’a été beaucoup plus achalandé qu’on l’avait prévu et qu’on l’avait budgété. Je ne pensais vraiment pas avoir besoin d’autant d’employés que ça. Les premières journées, on travaillait jusqu’à minuit-1h du matin : on se préparait pour le lendemain, parce que le monde se mettait le nez dans la fenêtre en voulant dire : « Vous n’avez plus de bouffe ? », c’est pas fameux.

restaurant-well
restaurant-well-3

Ton café préféré ?

Sérieusement, le nôtre (rires) ! Tellement bon ! Je pense qu’on a le meilleur café de la ville.

Ton breuvage café préféré ?

Un petit latte. Sinon, quatre shots [d’espresso] avec un peu de lait. Je suis aussi un gros buveur de filtre, et on n’en a même pas chez nous ! Je vais toujours chez nos amis de la pâtisserie Copette à côté. Ils sont super gentils : parfois, ils nous « démerdent » quand on n’a plus de pain. Et ils ont un super bon café filtre.

Ton meilleur moment pour apprécier un café ?

Y’a pas de mauvais moment. Mais c’est sûr que je ne peux pas démarrer la journée sans café. Mais à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, je trouve que ça passe. Et on travaille tellement que j’ai aucune misère à dormir !

Facebook ou Instagram ?

Instagram. 100 miles à l’heure. Mais peut-être plus Facebook pour les nouvelles, et Instagram pour vraiment tout le reste.

As-tu réalisé un de tes plus grands rêves en ouvrant le Well ?

Ouin… Mais c’est pas fini ! On en veut plusieurs. C’est sûr qu’il va y en avoir d’autres. Chacun va être différent. Pour le challenge, c’est le fun le buzz qu’il y a dans une place, et que ça marche, la première journée quand il y a des files, c’est fou, on capotait nous autres. On faisait nos pancakes le sourire jusqu’aux oreilles. Je trouve aussi que c’est extrêmement excitant de partir quelque chose de nouveau.

Avez-vous des projets imminents pour le restaurant ?

Ce serait de composter et même simplement de plus recycler. On a plusieurs projets imminents, mais c’est plus dans le day-to-day. Dans le futur, peut-être créer des événements… Il y a tellement de trucs !

Aucun commentaire

Partager un commentaire

Question ?
Question ?
Questions, doutes, problème? Nous sommes ici pour vous aider!
Connecting...
Besoin d'aide ou de conseils sur les produits? Écrivez-nous! il nous fera plaisir de vous assister.
Besoin d'aide ou de conseils sur les produits? Écrivez-nous! il nous fera plaisir de vous assister.
:
:
:
Avez-vous une question? Écrivez-nous!
:
:
Cette session de clavardage a pris fin