Cart

Recette mochaccino des Fêtes

On redonne au café mocha un peu d’amour

Avec le temps froid, on cherche le réconfort un peu partout : un bain apaisant, une couette molletonneuse, un plat mijoté, un café bien chaud.

C’est d’ailleurs la saison des cafés à saveur festive. Les recettes pleuvent : latte au lait de poule, au caramel brûlée ou salé, au pain d’épices, au marron, à la menthe, au gingembre, en voulez-vous en v’là! Nous voulions renouveler la tradition de la boisson des Fêtes, mais histoire de faire changement un peu, nous avons décidé de redonner ses lettres de noblesse au mochaccino! Ce mélange caféiné et chocolaté réussit tellement bien à nous remémorer de bons souvenirs et à nous remonter le moral quand ça ne va pas! Parce que qui dit café et chocolat, dit bonheur assuré!

Lorsque vous aurez besoin d’un remontant ou d’une twist festive, faites ce café mocha et hop! Vous retrouverez le sourire. Réconfortant et juste assez sucré, il est votre nouveau cocktail préféré du temps des Fêtes!

Pour faire le mochaccino :

Ingrédients

  • 1 oz (30 ml) de sirop de chocolat (voir Comment faire point 1)
  • 2 oz (60 ml) d’espresso
  • ½ oz (15 ml) d’amaretto Disaronno
  • 5 oz (150 ml) de lait
  • 1 oz (30 ml) de Tia Maria
  • 1 à 2 sachets de sucre brun

Équipement

Notre cocktail des Fêtes : mochaccino (mocha)

Comment faire :

  1. Dans une tasse, verser le sirop de chocolat préparé au préalable. Pour se faire, fondre des pastilles (plus ou moins 5 pastilles selon la grosseur) de chocolat avec un peu d’eau chaude. Afin de ne pas mettre trop d’eau et que le sirop soit trop liquide, faire un  bain-marie. Mélanger jusqu’à l’obtention d’un sirop liquide. Un bon sirop chocolaté du commerce peut tout à fait faire l’affaire.
  2. Extraire l’espresso sur le chocolat, puis verser l’amaretto Disaronno.
  3. Prendre un pichet et y verser le lait et le Tia Maria. Mousser pour obtenir une mousse riche qui pourra se séparer du lait. Laisser reposer quelques secondes.
  4. Ajouter au mélange le lait et déposer (à l’aide d’une cuillère si besoin) la mousse.
  5. Saupoudrer délicatement de sucre de façon uniforme sur la surface. Faire attention à ce qu’il ne coule pas.
  6. Brûler le tout à la torche pour que le sucre puisse cristalliser. Attention! Il ne faut pas que le lait brûle et noircisse.

Vous pouvez également le faire dans une version « Virgin » en omettant le Disaronno et le Tia Maria, et en remplaçant ces alcools par des sirops d’amande et de vanille (par exemple le sirop de Monin ou de Marie Brizard que l’on peut trouver dans certains marchés et épiceries). Évidemment, les quantités ne seront pas les mêmes comme les sirops sont plus sucré. 1/4 de cuillère à soupe devraient suffire. Mieux vaut en mettre moins et s’ajuster, qu’en mettre trop et devoir recommencer car on a fait un café trop sucré.

Cheers!

Cremone des Fêtes

Le voici enfin notre espresso des Fêtes! Le Cremone dans sa version festive! Ce mélange éthiopien et kényan dévoile des notes de fruits rouges et de chocolat.

Pour tout savoir sur le café, abonne-toi à l'infolettre

Aucun commentaire

Partager un commentaire

X