L’athlète Nicolas Masse-Savard et son amour pour le café

Quand je suis entré au Cégep de l’Outaouais, j’ai constaté la réelle difficulté de la conjugaison entre le sport et les études. C’est à ce moment que mon histoire a réellement commencé avec le café. Pour m’aider dans mes études, entre mon entraînement du matin et celui du soir, le café est devenu un must. À ce moment, je dois avouer que c’est plus par nécessité que par attachement au café. En 2016 cependant, quand j’ai déménagé à Montréal pour mon sport, j’ai commencé à découvrir ce qu’était vraiment le café. À l’été 2016, la découverte des cafés indépendants du grand Montréal m’a fait tomber en amour avec la ville.

De façon générale, les ambiances uniques à chaque café font que l’expérience est différente et toujours agréable. Que ce soit pour étudier, pour aller faire une promenade ou en allant à l’école, essayer des nouveaux cafés montréalais devient vite une habitude!

En 2017, pour un trip de camping, je me suis procuré un aeropress pour profiter d’un bon espresso dans la forêt. Depuis, je l’amène avec moi en camp d’entraînement et en compétition un peu partout à travers le monde. Ça donne un meilleur goût que les percolateurs des hôtels!

L’été dernier, j’ai eu la chance de joindre l’équipe de Barista. Grâce à ça je peux continuer d’en apprendre sur une nouvelle passion, et ce, avec des gens motivés et une entreprise montréalaise branchée!

 

Nicolas

Pour tout savoir sur le café, abonne-toi à l'infolettre

Aucun commentaire

Partager un commentaire

X