Cart

Lancement de Caféine : lieux et artisans d’ici

C’était le 24 octobre dernier que l’amie Sarah-Émilie Nault lançait son livre Caféine : lieux et artisans d’ici. Le lancement était en direct du nouveau Pastel Rita, joli café coloré du Mile End. L’ambiance était festive, ce bel ouvrage ayant réussi à attirer plusieurs acteurs de l’industrie café, bien heureux d’y figurer.  Évidemment, nous étions également très enthousiastes de pouvoir mettre la main sur le livre tant attendu et redécouvrir les endroits qui rendent extraordinaire cette scène café québécoise.

Bien plus qu’un simple répertoire, l’ouvrage est divisé en dossiers et présente chaque établissement d’une perspective différente. On y trouve cafés de troisième vague, cafés hybrides, institutions montréalaises, etc. On aborde le féminisme dans l’industrie du café, le latte art, le design des cafés, les différents pans de la consommation responsable en élaborant sur le commerce équitable.

Sarah-Émilie Nault a véritablement réussi à rendre dans son livre la complexité et la beauté de cette industrie en en faisant un portrait bien complet. Celle qui ne buvait pas de café il y a 5 ans a vraiment réussi à capter rapidement l’essence de cette communauté. La chroniqueuse voyage est tombée amoureuse de cet univers lorsqu’elle était à l’extérieur du pays. Elle fréquentait déjà les coffeeshops en voyage, pour prendre le pouls de la ville où elle se trouvait, pour l’ambiance. Et une fois, bien fatiguée, elle s’est laissé tenter par un espresso. Et une histoire d’amour est née (on est bien contents d’ailleurs, car cette histoire d’amour a mené au livre).

En tant qu’expert torréfacteur, j’ai apprécié non seulement la façon dont mon entreprise a été présentée, mais également les métiers de torréfacteurs et de baristas en général. Elle a réussi à présenter les joueurs de l’industrie en démocratisant leur savoir, leur plaisir et leur expertise. Trop souvent, on abaisse ce métier au niveau de simple passion, mais il faut comprendre, à l’instar de Sarah-Émilie, combien complexe peut-être l’élaboration d’un mélange d’un café jusqu’au service dans l’établissement.

Si elle présente plusieurs de ses coups de cœur dans son magnifique livre, à mon tour de vous présenter mes 3 coups de cœur de Caféine et qui vous donneront peut-être envie de vous le procurer :

  1. Sa plume de journaliste réussit à présenter tous les torréfacteurs, baristas et commerce d’une façon différente. Elle a su personnaliser chaque topo, chaque rencontre et la lecture n’en est que plus agréable.
  2. Les photos ont été prises par un photojournaliste reconnu de la région de Toronto et illustrent parfaitement bien les propos de Sarah-Émilie. Si son livre est immensément intéressant, le fait qu’il soit également un bel objet le rend encore plus agréable à lire, partager (et ça fait un très beau cadeau).
  3. Entre les différents portraits, des petits fun facts ludiques et de courts topos nous permettent d’en apprendre plus sur le café sans entrer trop profondément dans les détails. Vraiment le livre idéal pour l’aficionado de café et celui qui en connaît un peu moins !

Pour tout savoir sur le café, abonne-toi à l'infolettre

Mots clés:
,
Aucun commentaire

Partager un commentaire

X